27 août 2012

Samedi 11 août 2012 - Le Grand Départ de Limbé

Aujourd’hui, c’est le grand départ et la dernière fois avant bien longtemps que nous voyons nos compagnons haïtiens … Pour tous c’est un moment très émouvant et quelques larmes coulent. Chacun se serre dans les bras, se souhaite bonne continuation, et comme la veille Géniome entonne un chant de fin de camps repris par tout le monde :

 

« Et quand on est si bien ensemble

Et que l’amitié nous rassemble

Devrait-on jamais non

Devrait-on jamais non

Devrait-on jamais non jamais se quitter

Bonswa mes amis bonswa

Bonswa mes amis bonswa

Bonswa mes amis bonswa mes amis bonswa

Orevwa… »

 

Une grande famille scoute se sépare ce jour mais restera ensemble par le cœur et la pensée, ayant partagé un mois extraordinaire et mémorable !

Nous partons alors dans notre minibus contenant une vingtaine de personne, nous sommes encore serrés comme des sardines, mais à 6h du matin, le soleil ne tape pas encore sur nos têtes et le voyage n’est pas trop dur, compte tenu aussi du fait que le chauffeur est meilleur conducteur que celui qui nous a suivi pendant la semaine de tourisme. Nous arrivons à Gonaïves vers 9h du matin, le soleil est déjà là et nous descendons du minibus pour petit-déjeuner et rentrer dans un autre bus, scolaire américain à plus grande capacité de contenance et dans lequel nous sommes 80 ! Il fait chaud, nous sommes fatigués et tous collés et le chauffeur ne se décide pas à partir : l’ambiance chez les blancs n’est pas au beau fixe … Enfin, après ¾ d’heure d’attente nous démarrons. C’est parti pour 3h de bus, bringuebalés entre les vendeurs  à la sauvette et les bagages sur les routes toujours aussi chaotiques. Seymour appréciera moyennement qu’un petit garçon vomisse par la fenêtre à côté de lui puis se serve de la gourde d’eau potable.  Christina est coincée à côté de « Ronflex » ™, une dame au tour de taille avoisinant celui d’un pachiderme.Tous tentent de dormir un peu mais les « arrêts pipi » où tout le monde descend sont long et ralentissent le voyage. Enfin, nous arrivons à PAP sous un soleil de plomb. Nous retrouvons sans joie les bidonvilles de Cité Soleil, la poussière, le monde et la chaleur étouffante : nus étions bien mieux à Limbé ! Chef Rudny vient nous chercher en voiture pour transporter nos bagages vers le local de PAP où nous retrouvons Clergé. Nous nous installons pour la nuit, partons faire les dernière s courses et allons à la banque pour pouvoir rembourser l’ANSH des 20 000 gourdes prêtées au début du séjour. Nous rentrons ensuite à la maison pour déjeuner, il est déjà 3h30 de l’après-midi et les estomacs gargouillent. L’après-midi se rythme par les comptes de fin de camps, la mise en place des sacs et du repos autour de la table de la terrasse. Vers 7h30, Seymour et Clergé partent acheter le diner au Mac Epi et le ventre plein, nous décidons de perpétuer la tradition de la nuit à la belle étoile de l’année passée. Tout le monde se couche alors sur le toit et contemple pour la dernière fois le ciel étoilé d’Haïti.

 

Posté par compa2stleg à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Samedi 11 août 2012 - Le Grand Départ de Limbé

Nouveau commentaire