12 août 2012

Vendredi 10 août - La Citadelle

IMG_2165

 

Ce matin réveil en retard par les Haïtiens, nous devions nous lever à 4h mais ce fut finalement un lever à 5h. Après  une longue discussion avec le chauffeur sur la consommation de l’essence qui nous semble un peu louche, nous partons enfin pour la Citadelle avec un peu de retard. Il est tôt et pour une fois nous avons un peu frais dans le camion. Après une heure et demie de trajet nous arrivons à Cap Haïtien où nous nous arrêtons prendre de l’essence. Puis nous repartons, direction la Citadelle. Nous arrivons enfin vers 8h15 et après avoir payé notre entrée (seulement payant pour les touristes blancs) nous entamons l’ascension vers 8h30 de la montagne. Ce fut un trajet éprouvant, Hydlin, Seymour et Baptiste en tête, Claudin toujours aussi énergique, cavalait derrière, Christina, Konnichon, Will et Marie-Alix non loin de là, Laure et Juliette un peu en retrait pour admirer les paysages qui défilaient devant leurs yeux émerveillés, Mackline en queue de troupe, et les tricheurs (Dieudonne et Chef René) qui ont pris la motocyclette, mais finalement, après avoir sué sang et eau, nous accédons au sommet.

 

IMG_2073Une merveille de la nature s’étend devant nous : la Citadelle de Christophe, construite à partir de 1806 durant 14 ans de dur labeur. Certaines parties resteront inachevées à cause de la mort de Christophe en 1820 mais le décor reste splendide et la vue imprenable sur Cap Haïtien, la mer et ses alentours. Grâce aux connaissances d’un guide de la Citadelle (qui s’est rajouté au groupe sans la moindre demande de notre part), nous en apprenons beaucoup plus sur les fondements de la République d’Haïti sous Christophe, puis sous le président Boyer. Nous admirons les canons prêts à être utilisés, malgré le fait que ceux-ci et les boulets qui les accompagnent n’ont jamais servi, la Citadelle n’ayant jamais été attaquée de front.  Nous nous vîmes raconter l’anecdote de la mort du beau-frère de Christophe en 1818, dans une explosion due à un cigare allumé un peu trop prêt de la poudrière ! Enfin, nous avons appris que le « ciment » de l’époque était constitué de torchis, et de sang de bœufs : un mélange tout à fait intriguant ! Suite à un pique-nique pour tout le monde, c’est déjà l’heure de la redescente qui se fera dans la difficulté pour Seymour et Marie-Alix pour des problèmes de genou et de pieds. Les Haïtiens sont, eux, toujours aussi dynamiques et descendent en courant, dansant et chantant tout leur saoul.

 

Nous arrivons à destination, le Palais sans Soucis avec la statue de la femme de Christophe et l’église avec un dôme magnifique et une statue du Christ sur l’autel.

IMG_2260C’est déjà l’heure de repartir dans la voiture, conduite par le chauffeur, un empoté qui restait en 2nde tout le trajet, et la fatigue n’aidant pas, l’humeur est assez maussade : tout le monde rêve d’une douche et d’un peu de repos. Arrivés au local, le souhait est réalisé, il est l’heure de la toilette et d’un temps de pause, Laure, Seymour et Baptiste vont se coucher, Christina retourne voir les enfants, Juliette se repose dans la chambre et Marie-Alix poursuit l’apprentissage du créole avec Will à l’extérieur. Mamaïlle propose alors de faire aux filles les tresses promises mais il leur faut d’abord passer une dernière fois au marché pour acheter des élastiques et des grenettes.

A leur retour, chef René leur annonce une surprise et  emmène tout les blancs chez lui. En  chemin, ils rencontrent Manège, Tillias, Akela et Géniome, Will et Mamaïlle les ayant rejoints en route. Quelle surprise : chef René avait acheté un énorme gâteau glacé et du coca-cola pour leur présenter sa kay ! Un véritable délice pour les yeux et les papilles ! C’est l’occasion de trinquer à notre séjour et au rassemblement de la grande famille scoute.

Tillias nous propose ensuite de visiter le QG de Toussaint Brave à l’Institut « Drop of Love ». Et enfin, c’est l’heure de rentrer au local pour préparer à manger, les blancs n’ayant pas très faim et la journée ayant été éprouvante, ce sera pâtes au beurre pour tout le monde et préparation de tablettes avec Manège.

Après les derniers préparatifs de la journée suivante, c’est enfin l’heure de la petite soirée d’adieu préparée par les Haïtiens. La musique fuse, des sourires sont sur toutes les lèvres, des photos sont prises et des cadeaux sont distribués ! C’est le temps aussi des mercis et des adieux, un moment très émouvant pour tous où chacun s’exprime sur ce mois extraordinaire et mémorable. Mais il est déjà temps d’aller se coucher, tout le monde est fatigué et même si les esprits veulent rester chanter et dialoguer ensemble, les yeux se ferment et Limbé s’éteint lentement pour la dernière soirée des blancs dans le Nord haïtien.

 

IMG_2288IMG_2292    La petite troupe au grand complet !

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par compa2stleg à 04:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Vendredi 10 août - La Citadelle

    Encore merci

    Merci infiniment d ' avoir pris le temps de nous conter vos journées jusqu au bout! N lefebvre

    Posté par Nathalie Lefebvr, 12 août 2012 à 13:42 | | Répondre
Nouveau commentaire