12 août 2012

Mercredi 8 août - Labadee !

Ce matin tout le monde est au garde à vous (même les haïtiennes pour notre plus grand plaisir) et nous déjeunons des tartines à la confiture de mangue. A peine avons-nous fini que chef René nous annonce que notre carrosse est avancé ! Nous finissons rapidement nos préparatifs et nous hâtons dans la voiture pour partir.

Le trajet est long car nous devons nous rendre à Cap-Haïtien d’abord pour ensuite suivre une route qui passe par les montagnes et à travers la végétation luxuriante avant de finalement redescendre vers la plage. Au moment où notre regard se pose sur l’eau en bas nous comprenons ce que chef René voulais dire en insistant pour que nous y allions : nous nous retrouvons face à un paysage de carte postale.

La route continue cependant et nous arrivons à un cul de sac où nous avons le choix entre descendre sur Labadee des touristes avec toboggans, jet-ski et autres attractions ou continuer sur la route qui nous mène à un dizaine de petites chaloupes qui attendent là pour emmener les touristes plus aventureux sur la plage de leur choix car en effet Labadee comporte trois plages et celles-ci sont uniquement accessibles par voie maritime. Après avoir négocié fermement pour avoir 2 bateaux pour la journée pour 1000 gourdes (20€) chacun, nous montons à  bord et laissons libre cours à notre émerveillement. IMG_1734

IMG_1783IMG_1770

 

Nous arrivons sur "plage Paradis" où nous restons bouche bée devant la beauté du paysage. A peine arrivés nous nous élançons dans l’eau pour rejoindre la rive et pour y trouver un site façonné de toute pièce pour des touristes pur-sang : transats à 3 mètres de la mer, bar qui se fond dans le paysage et même des vendeurs de souvenirs.

Nous n’avons pas le temps de nous installer qu’un membre du staff vient nous demander de quitter la plage pour aller plus loin. Chef René décide de se déplacer… de 2 mètres juste assez pour atteindre la plage privée d’un dénommé Max Laroche. Ce dernier n’étant pas là nous squattons sa propriété ^^. Nous profitons donc de l’eau transparente à au moins 25°C jusqu’au moment de manger. Le menu est fretin car nous n’avons pas eu le temps de passer au marché à Cap Haïtien : ce sera donc pain, tomate et chips !

Après avoir englouti le repas sous le soleil, nous retournons barboter et cette fois-ci les Haïtiens, qui étaient restés sur la plage, à l’ombre par peur du soleil et ne s’étaient pas baignés à l’exception de Géniome, Woodnel et son frère, viennent faire trempette avec nous. Tout se déroule à la perfection entre jeux, éclats de rire et de batailles d’eau, Seymour, Chris, Juliette, Claudin et Marie-Alix s’enfoncent même plus loin dans la beauté du paysage en nageant sur au dessus des coraux pour rejoindre une nouvelle plage non loin de là. Une fois arrivés ils se reposent puis partent fouiller les fonds marins et trouvent un oursin magnifique qu’ils ramènent tant bien que mal pour le montrer au reste du groupe.

L’après-midi se déroule parfaitement bien jusqu’aux alentours de 14h où chef René nous dit qu’il est l’heure de rentrer ! Nous sommes interloqués car nous avions bel et bien prévu d’y passer la journée. La raison vient en fait des capitaines des challoupes qui veulent 500 (10€) gourdes de plus pour rester. Cela n’ayant pas été prévu nous ne pouvons payer car le liquide nous manque… Nous nous mettons à ranger nos affaires mais à « l’haïtienne » parce que bon faut bien que ça ait un bon côté un jour ou l’autre !! Nous sommes donc prêt à partir vers un 14h30 bien tapé après avoir fait le plein de baignade (et une séance de shooting pour les filles sur la plage ^^). Le trajet du retour se fait sans encombre et nous arrivons à la voiture pour rentrer finalement. La route est ponctuée par les chants animés des scouts d’Haïti et bien sur nous renchérissons.

IMG_1717IMG_1868

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout se passe bien jusqu’au moment où, là encore, un déluge entre en jeu. En quelques secondes nous sommes trempés jusqu’à l’os et un vent froid se lève et, depuis le début du voyage, nous avons réellement froid… Le camion avance avec lenteur (le chauffeur est un incapable) et nous nous serrons pour garder la précieuse chaleur avec nous. Cela continue ainsi jusqu’à ce que Seymour fasse signe au chauffeur de s’arrêter pour que l’on s’abrite dans une station Total. Nous retrouvons des couleurs pendant que Laure et Marie-Alix achète le nécessaire pour le crumble de ce soir (eh oui il est populaire ici). Au passage elles en profitent pour acheter un gâteau qui nous donne du baume au cœur et nous reprenons ensuite le voyage sous une pluie plus supportable. Nous arrivons une heure plus tard au local et tout le monde se précipite sur son pull. Une fois tout le monde remis, nous nous attaquons à la cuisine : pâtes et crumble aux mangues. Laure et Christina jugent que qu’il nous faudra AU MOINS 3kg de pâtes (en plus du crumble…).

Le souper fini, il nous reste environ un quart des pâtes et une moitié de crumble qui feront donc office de petit déj le lendemain. Nous allons ensuite nous coucher sans faire de vague après une évaluation positive de la journée.

Posté par compa2stleg à 04:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mercredi 8 août - Labadee !

Nouveau commentaire